Désireuse de mesurer la perception qu’ont les salarié.es de leurs responsables,  la question ouverte: « Comment décririez-vous votre responsable en un mot? » a été administré via l’application OurCompany à ses utilisateurs. Les réponses ont été collectées pendant une semaine, entre le 02 octobre 2017 et le 10 octobre 2017. Au total, 517 utilisateurs ont répondu à cette question.

Suite à un taggage manuel des réponses et un traitement automatique des occurrences, nous présentons ci-après les résultats des analyses suivantes:

A. Une analyse sémantique des mots choisis (nuage de mots).
B. Une analyse de la polarité des sentiments (positifs/négatifs/neutres).
C. Une analyse des thématiques.
D. Une analyse genrée en fonction de la polarité des sentiments (positifs/négatifs/neutres).
Bonus: Une représentation genrée des répondants sans responsable .

Ce qu’on retient

A. Analyse sémantique des mots choisis pour décrire son/sa responsable

Les trois termes choisis par les répondant.es pour décrire leur responsable qui dominent l’analyse sémantique sont : « la bienveillance », « l’écoute » et  « l’humanité » (Figure 1).

Nuage de mots: responsable en un mot

Figure 1- Nuage de mots des réponses : décrivez votre responsable en un mot

B. Polarité des avis sur son/sa responsable 

L’analyse de la polarité des sentiments a révélé que les adjectifs /mots choisis par les répondant.es pour décrire son/sa responsable en un mot sont positifs à 53% , négatifs à 32%, et  mixtes/neutres à 8%. Par ailleurs, cette étude a relevé que 3% des répondant.es n’ont pas de responsable (Figure 2).

répartition-des-avis

Figure 2: Répartition de la polarité des avis en fonction des termes choisis pour décrire son/sa responsable (en pourcentage).

C. Analyse des thématiques par polarité

Classification des avis négatifs

Dans les impressions négatives (Figure 3), les trois catégories thématiques dominantes pour décrire son/sa responsable sont:

  • L’intérêt personnel (21%) caractérisé par des mots tels que « manipulateurs/manipulatrices », «hypocrite », « manipulateur » et « égocentrique ».
  • Le manque d’organisation et l’instabilité (19%) avec des mots comme « désorganisé », «dépassé » , « Sous l’eau »,« lunatique », et « cyclique ».
  • L’absence (16%) avec des mots comme « absent », « inexistant », « fantôme » , « déconnecté».
Répartition thématique des avis négatifs

Figure 3 -Répartition des avis négatifs (-) par thématique (en pourcentage).

Classification des avis positifs

Parmi les impressions positives (Figure 4), les trois catégories thématiques dominantes pour décrire son/sa responsable sont:

  • La bienveillance et l’humanité (27%) avec des mots comme « bienveillante », « humaine », «Incroyablement humain », et « Empathie ».
  • L’écoute et le soutien (16%) avec des réponses comme «A l’écoute » , « impliquée », « présent »,  et « soutien ».
  • La sympathie et la décontraction (11%)  avec des mots comme « sympa », « sympathique », « bon vivant », « trop cool».
Répartition des avis positifs

Figure 4 -Répartition des avis positifs (+) par thématique (en pourcentage).

Répartition des réponses mixtes/neutres

Les réponses mixtes et/ou neutres (Figure 5) pour qualifier son/sa responsable se divisent en trois types de réponses :

  • Les réponses mixtes (21%) qui proposent un (ou plusieurs) argument(s) positif(s) et un (ou plusieurs) argument(s) négatif(s) dans une même réponse pour décrire son/sa responsable. Les arguments négatifs étant majoritaires dans les réponses mixtes, nous avons libellé ce type de réponses « avis mitigés ».
  • Les avis neutres divers (39%) avec des adjectifs tels que « pragmatique », « neutre », « général » ou « délégant ».
  • Une sous-catégorie thématique émerge nettement « des réponses mixtes/neutres » et est liée à l’exigence et au perfectionnisme (40%) avec des termes comme « exigeante », « sérieux », ou « perfectionniste ». Cette sous-catégorie était la seule catégorie thématique identifiable dans les réponses mixtes/neutres. Il est par ailleurs important de noter que nous avons placé cette sous-catégorie thématique dans les « réponses mixtes/neutres » (et non dans les « avis positifs » ) et en la séparant de celle des « avis neutres divers » (qui est constituée de termes neutres très variés) pour plus d’objectivité dans l’interprétation des résultats et par choix méthodologique (En effet, l’exigence et le perfectionnisme des responsables pouvant être perçus aussi bien négativement que positivement par les salarié.e.s en fonction de leur intensité).
Répartition des avis neutres

Figure 5 – Répartition des réponses mixtes/neutres (en pourcentage).

D. Répartition genrée des responsables

L’étude a également permis d’identifier le genre d’un nombre important de responsables (chef ou cheffe) grâce aux adjectifs choisis par les répondant.es pour décrire leurs responsables: genre identifiable dans 56% des réponses  (47 % des responsables sont des hommes, 9% des femmes) et genre non identifiable dans 44% des réponses (Figure 6). Parmi les réponses permettant l’identification du genre des responsables, il apparaît que 84% des responsables sont des hommes et seulement 16% sont des femmes, soulignant une disparité encore bien réelle et alarmante entre les hommes et les femmes dans les postes à responsabilité dans le monde du travail.

Division genrée des responsables

Figure 6 – Répartition genrée des responsables (en pourcentage)(*).

Par ailleurs, il est intéressant de noter que les avis positifs sur les responsables femmes sont plus nombreux que ceux attribués aux responsables hommes proportionnellement aux nombres respectifs de responsables hommes et femmes dans l’étude. En effet, 63% des avis exprimés par les répondant.e.s pour décrire leur « responsable féminin » sont positifs (sur les 9% de responsables femmes identifiées) (Figure 7)  pour seulement 51% d’avis positifs pour décrire leur « responsable masculin » (sur les 46 % de responsables hommes identifiés) (Figure 8).

Responsable femme  : Polarité des avis

Avis responsable femme

Figure 7 – Répartition des avis sur sa responsable (en pourcentage) (*)

Responsable homme  : Polarité des avis

Avis responsables hommes

Figure 8 – Répartition des avis sur son responsable (en pourcentage) (*)

Bonus: Une représentation genrée des répondants sans responsable

Cette étude a permis de relever que 3% des répondant.es n’ont pas de responsable (15 sur 517 ). La grande majorité de celles/ceux qui n’ont pas de responsable n’ont pas commenté et ont simplement écrit « c’est moi » ou « pas de responsable ».  Toutefois, certain.e.s répondant.e.s  ont exprimé une grande satisfaction/joie d’être leur propre chef/cheffe et ont permis l’identification de leur genre : 20% de celles/ceux qui n’ont pas de responsable ont été identifiés comme étant des hommes et 7% comme étant des femmes (Figure 9).

 Répartition genrée : Pas de responsable / « C’est moi !»

Répartition genrée pas de responsable

Figure9 – Répartition genrée des répondant.e.s qui n’ont pas de responsable (en pourcentage) (*)

 

(*) Le genre a été identifié grâce aux adjectifs/mots choisis par les répondant.es dans cette étude.

Joyce Bessis, Data Analyste, Chargée d’Études Qualitatives, OurCompany.