Le teambuilding, qu’est-ce que c’est ? 

Les sociologues chantent ses louanges depuis des dizaines d’années, les Anglo-saxons l’utilisent consciencieusement pour booster le moral de leurs équipes et pourtant, en France, le teambuilding est encore peu développé. A tort ! Car si l’on en croit les dernières études publiées à ce sujet, c’est est un outil efficace pour renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise et apaiser les conflits internes. Et ce, à moindres coûts.

Apparu dans les années 80, le teambuilding (litéralement “construire une équipe” en anglais) est un concept managérial selon lequel le fait de resserrer les liens entre les membres d’une équipe ou d’un service favoriserait l’esprit d’entreprise, le sentiment d’appartenance à la firme et créerait un environnement favorable au travail. Rien que ça !

Et pourtant, ça marche : d’après une étude de l’AGEFI, les entreprises qui organisent des activités de cohésion pour leur équipe augmentent leur efficacité de 30 %. L’impact pourrait se mesurer par une augmentation du chiffre d’affaires, une augmentation de la productivité des salarié ·es, la baisse de l’absentéisme… Et au niveau qualitatif, par l’amélioration de la communication entre collaborateurs ·trices, plus d’entraide et de solidarité entre les salarié ·es, la mise en valeur de leur potentiel collectif et plus généralement, le sentiment d’appartenance à une entité commune, l’entreprise, son projet et ses objectifs.

Quelles activités pour générer le sentiment d’appartenance ?

L’entreprise, par le biais de jeux de rôles, peut mettre en exergue certaines situations ou blocages : c’est un procédé un peu détourné mais efficace pour mettre le doigt sur un dysfonctionnement de communication entre collègues, par exemple, et le solutionner de façon ludique, sans dramatiser, en sortant du cadre strictement professionnel.

L’organisation de petits défis ou de concours récurrents peut faire naître une compétition saine entre collaborateurs ·trices, sans l’épée de Damoclès de la course à la rentabilité qui plane au dessus des têtes. Ces petits défis permettront peut-être aussi à certains collaborateurs ·trices de se découvrir un talent ou un potentiel qu’ils n’avaient jusqu’alors jamais dévoilé dans leur sphère professionnelle.

Autre activité de plus en plus en vogue : la participation à des escape games. Les collaborateurs ·trices, sortis du cadre de leur bureau et face à une situation hors du commun devront mobiliser leurs soft skills au profit du groupe, le tout en s’amusant. Un moyen efficace de générer de l’intelligence collective.

Rajoutons que l’initiative ne doit pas nécessairement provenir d’en haut, c’est-à-dire être “top -> down”. En effet, Julie, salariée dans une ONG, a récemment partagé avec nous son expérience bottom -> up de teambuilding : “Nous avions recruté une stagiaire, Marion, qui était très créative et avait eu plusieurs expériences en animation dans son parcours professionnel. Elle a eu l’idée d’instaurer une journée de déguisement chaque semaine, quelque chose de simple à mettre en place et qui, au départ du moins, était limitée à l’équipe du siège, soit une dizaine de personnes. Au début, nous étions un peu timides dans les thèmes : on se limitait à une couleur – total look vert – ou à un motif. Mais rapidement, toute l’équipe s’est prise au jeu et nous avons augmenté le défi ! Un jour, le président de l’association a déboulé en plein milieu de la journée dont le thème était l’espace ! On appréhendait sa réaction, mais il a beaucoup rigolé et reconnu que l’initiative nous avait fait beaucoup gagner en cohésion”.

Un schéma gagnant-gagnants qui génère de la cohésion d’équipe

Avec le teambuilding, on allie l’utile et le ludique et tout le monde est gagnant. L’entreprise renforce sa cohésion d’équipe, augmente sa rentabilité et ses salarié ·es sont plus heureux ·ses, moins stressé ·es et reboosté ·es. Que de répercussions positives pour un outil simple à mettre en place… Alors, qu’est-ce qu’on attend pour teambuilder ?

Victoria Arfi – Social Media Manager chez OurCompany

PS : lisez aussi nos article sur les meilleurs modèles managériaux pour votre entreprise ainsi que notre article privé sur le télétravail .