Vers plus de performance humaine, démocratique et sociale…

 

 

Vous avez dit « transparence » ?

Dans le contexte professionnel, la “transparence” est souvent associée à l’accès instantanée à des informations, de différentes façons :

– Verticale, concernant entre autres les décisions de gouvernance, les process managériaux et plutôt… en direction des salarié·e·s;
– Horizontale, dans une logique de lutte contre les communautarismes entre catégories de personnels ;
– Éthique, quand il s’agit de rendre lisible à tou·te·s des informations habituellement internes.

Et si l’on réfléchissait à une transparence nouvelle : celle des émotions et sentiments personnels, alors saisissable par tout·e salarié·e, et largement dirigée hors de l’entreprise ?

Vers une double transparence des émotions

Imaginez ainsi un monde professionnel où l’on permettrait le partage des émotions à la fois entre collaborateurs et collaboratrices d’une part, mais aussi entre l’entreprise et toute personne souhaitant se pencher sur son climat social et professionnel. Quel formidable contre-pouvoir ! Quel puissant levier de transformation des organisations !

C’est là la conviction profonde d’OurCompany, l’application qui, avant toute autre innovation numérique du secteur RH, propose de rendre public “l’audit bien-être” des salarié·e·s. OurCompany positionne l’avis salarié comme référence, à la fois expert de son vécu et leader d’opinion, qu’importe la crainte de la mauvaise image…. Alors que l’avis client était la révolution des 10 dernières années, l’avis salariés pourrait bien être celle des 10 prochaines.

Oui d’accord, mais pourquoi ?

La transparence des doutes, difficultés, envies, idées, forces en entreprise, c’est l’outil fondamental du partage des ressources personnelles susceptibles d’aider autrui. Elle encourage à agir, solutionner et innover en co-construction : à se sentir capable d’agir ensemble vers la maîtrise de sa propre qualité de vie au travail.

Au-delà de permettre une évacuation positive, c’est bien d’une invitation à la réaction et au partage qu’il s’agit à travers l’expression partagée de ses ressentis au travail, et donc d’empowerment dans la gestion du bien-être individuel et collectif d’une équipe.

A contrario d’un système hiérarchique et dépassé, c’est une vision horizontale et citoyenne du management qu’il s’agit de promouvoir. En choisissant de rendre public l’état du bien-être interne, l’entreprise prend instantanément parti pour le pouvoir et la légitimité du collectif, vers l’épanouissement individuel de ses salarié·e·s.

Pour OurCompany
Elodie Brisset, psychologue sociale

Vous pouvez contacter Elodie sur Linkedin, juste ici

N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter , à bientôt sur notre application 😉